Rechercher
  • Jérôme Beaufils

Y’a plus de saisons ma bonne dame !


L’été ne serait pas une saison propice à la recherche d’emploi. C’est en tout cas un discours régulièrement tenu par des demandeurs d’emploi, qui stoppent leurs recherches pendant cette période. Erreur. L’été rime aussi avec opportunités.


Combien de fois ai-je entendu des gens que j’accompagnais dans leurs recherches me dire « je reprendrai mes recherches à la rentrée, l’été c’est mort. ». Non, non, non et non ! La période estivale est sans conteste plus calme dans les entreprises et services RH. Elle n’est pas pour autant aussi morte qu’une plage de la Manche à la Toussaint. L’été, par définition, devance la rentrée, période de reprise qui s’accompagne fréquemment de recrutements. Il y a donc encore des annonces sur les sites emploi ou ceux des entreprises. L’été est aussi une période de remplacement, et un emploi ou en intérim se poursuit parfois par la signature d’un autre contrat. Il est également utile de faire des candidatures spontanées et de sortir du lot plus facilement que le reste de l’année.


La concurrence n’est pas là, vous si !


C’est en effet une deuxième excellente raison de se montrer présent et actif sur le marché de l’emploi en été : la concurrence y est moins accrue. Les sites emploi constatent une forte baisse du nombre de visiteurs en juillet et en août. Comme bon nombre de candidats n’ont pas eu l’idée géniale de lire mon article (c’est fou quand même, non ? ;-) ), votre CV se fraiera un chemin beaucoup plus rapide vers le recruteur. Sans compter un avantage supplémentaire : à l’heure où vos concurrents se dorent la pilule à la plage, votre candidature dénote une motivation qui ne saurait échapper aux recruteurs ou opérationnels.


Des recruteurs plus disponibles


Les recruteurs justement, parlons-en. Ils sont en général plus disponibles en été. Vous l’avez remarqué : si on travaille – et parfois dur – en juillet et en août, l’ambiance est souvent plus décontractée. Sachez profiter de cette situation. Recruteurs et opérationnels sont parfois plus ouverts à certaines candidatures ou plus prompts à accepter un entretien de recrutement ou réseau. Ou tout simplement plus facilement joignables, hôtesses d’accueil et assistantes étant absentes ou elles aussi plus détendues.


Accordez-vous une pause


Chercher un emploi n’est pas toujours une partie de plaisir, loin s’en faut, même si prendre le temps de réfléchir à son projet et faire des rencontres peut se révéler passionnant. Vous avez donc tout à fait intérêt à faire une pause pendant l’été pour recharger vos batteries. Le mieux est de le faire la première quinzaine du mois d’août, période la plus désertée de l’année dans les entreprises. C’est un droit. Les demandeurs d’emploi peuvent prendre 35 jours calendaires par année civile de congés, autrement dit pendant 5 semaines du 1er janvier au 31 décembre, (article R. 5411-10 du Code du travail). Ces congés sont indemnisés normalement. C’est aussi dans votre intérêt pour garder une certaine fraicheur et repartir regonflé et du bon pied. Un conseil : restez connecté. Manquer une belle opportunité alors que vous êtes en recherche depuis un moment serait regrettable et vous pourriez vous en mordre les doigts.


Et vous, racontez-moi votre été. Avez-vous déjà eu des opportunités à cette période ? Quels sont vos conseils ?

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout