Rechercher
  • Jérôme Beaufils

LinkedIn : "allez viens, soyons amis"



LinkedIn est devenu un incontournable de la recherche d’emploi ou de la gestion de sa carrière. Plusieurs millions de membres actifs chaque mois en France, des offres d’emploi, des groupes de discussion, des informations et une visibilité sur le fil d’actualité. Ne pas s’en servir serait se priver d’opportunités importantes.


J’ai accompagné dans leur recherche des personne dont le simple fait d’avoir augmenté fortement le nombre de leurs contacts a engendré des propositions d’entretien de recrutement. Faut-il faire la course au plus grand nombre de contacts ? Je ne crois pas. Trop de contacts, c’est peu de contacts qualifiés, ça n’est pas réellement un réseau efficace. Cela dit, LinkedIn aime les profils au nombre de contacts important. Question d’algorithme. Sans compter l’avantage de voir votre fil d’actualité enrichi d’informations utiles pour peu que vos contacts aient un lien avec votre univers professionnel.


Comment entrer en contact

Qui dit réseau dit nouveaux contacts régulièrement. Inviter un membre à rejoindre son réseau n’est pas anodin.

Premier conseil qui semble évident, mais on ne sait jamais : n’envoyez pas de demande sans qu’elle soit accompagnée d’un message. Evidemment il est plus facile d’appuyer sur le bouton Envoyez maintenant. Mais votre interlocuteur recevra une demande totalement dépersonnalisée. Utilisez plutôt les 300 caractères que vous offre LinkedIn pour vous exprimer et qualifier votre demande.


Soyez chaleureux, personnalisez

Deuxième conseil, lié au premier : préparez bien votre message. La personnalisation est essentielle. Evitez les copier-coller froids et sans âme. Votre interlocuteur a envie de sentir que vous vous intéressez à lui, c’est naturel. C’est aussi ce qui lui donnera envie d’accepter votre demande puis de communiquer avec vous. Le meilleur moyen de le faire, c’est de visiter son profil. Il le verra ? Et alors ? Vous manifestez votre intérêt, rien de plus normal. Toutes les informations que vous glanez sur son profil sont autant d’éléments qui peuvent vous relier et expliquer la logique de votre demande de partage de réseau. Vous travaillez dans le marketing digital et vous souhaitez rejoindre le réseau du responsable du marketing digital d’une entreprise qui vous plait ? Servez-vous d’informations sur le parcours, les expériences, les compétences de votre interlocuteur pour lui expliquer pourquoi vous aimeriez échanger avec lui sur ce sujet commun. Vous avez un autre moyen d’en savoir plus sur votre interlocuteur, ou de créer un lien avec lui : ses posts. Ils apparaissent dans la partie Articles et activité. Dans votre demande de connexion, vous pouvez faire référence à un post qui a retenu votre attention. C’est une excellente manière de montrer votre intérêt et de personnaliser votre demande.

Autre point important : essayez, dans la mesure du possible, de montrer à ce nouveau contact en quoi vous pouvez être intéressant pour lui. LinkedIn, c’est un réseau social, et dans réseau social, il y a social. La bonne attitude, c’est « je donne, je prends ». Et pas simplement « je prends ». Vous avez peut-être des informations intéressantes pour ce contact, des conseils, un réseau à partager, un contact qu’il aimerait rencontrer.


Soyez patient

Dernier conseil : si vous êtes dans une démarche de recherche d’emploi, ne parlez pas de recrutement dès votre demande de connexion. Votre demande apparaîtrait trop intéressée. Et puis les probabilités que votre interlocuteur vous réponde par la négative – « non, nous ne recrutons pas p

our le moment » ou bien « désolé, je ne suis pas le bon interlocuteur » – sont très importantes. Ces réponses négatives risqueraient de vous fermer la porte alors que partager votre réseau et discuter avec cette personne pourrait vous apporter une mine d’informations utiles.


Le meilleur commercial du monde ne vend pas à chacune de ses prospections. Il subit quelques déconvenues. Ne soyez donc pas surpris et ne prenez pas mal une absence de réponse. Certaines personnes sont très peu actives et ne verront pas votre demande, surtout si elles n’ont pas configuré leur compte de telle manière qu’une demande sur LinkedIn leur est aussi transmise par mail.


Vous avez un nouveau contact ? Bonne nouvelle. Ne vous arrêtez pas là. Partagez, échangez. C’est souvent passionnant, enrichissant, instructif. Je vous en parlerai lors d’un prochain post.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout